Le CNRS
L'INSB
Autres sites CNRS

 

 
 
 

Le Laboratoire de Microbiologie et Génétique Moléculaires

UMR 5100

 

Le Laboratoire de Microbiologie et Génétique Moléculaires étudie les processus régissant l’organisation, l’évolution et l’expression des génomes des bactéries et des bactériophages. Nos recherches vont des molécules uniques aux cellules vivantes bactériennes et à leurs interactions avec l’environnement, et reposent sur la génétique moléculaire, la biochimie, la génomique et la bioinformatique. Les bactéries et les phages que nous étudions sont des organismes modèles intéressants aussi bien pour la recherche fondamentale que pour les applications dans les domaines des biotechnologies, de l’industrie alimentaire et de la santé.

 

Le Laboratoire de Microbiologie et Génétique Moléculaires soutient l’initiative "Sciences en marche"
Sciences en marche

 

Actualités Archives

 
  •   Déstabilisation du génome de la bactérie pathogène Burkholderiacenocepacia

    Burkholderiacenocepacia, bactérie pathogène des malades atteint de mucoviscidose, a trois chromosomes. Dave Lane et Franck Pasta au LMGM ont montré par microscopie à fluorescence que lors de la division cellulaire la transmission des chromosomes est séquentielle, du plus grand au plus petit. Chaque chromosome code un système mitotique dont l’inactivation perturbe la transmission, et entraîne des anomalies cellulaires. Ce travail publié dans PLoS Genetics permet d’envisager les systèmes mitotiques comme cibles de traitement anti B. cenocepacia.

    Pubmed

    plusPour en savoir plus

  •   Un modèle inédit du mécanisme de ségrégation active des chromosomes bactériens

    L’équipe de Jean-Yves Bouet au Laboratoire de microbiologie et génétique moléculaires (LMGM), en collaboration avec des équipes du Centre de biochimie structurale (CBS, Montpellier) et du Laboratoire Charles Coulomb (LCC, Montpellier), révèle le mécanisme d’assemblage dynamique et de confinement de l’appareil de ségrégation des chromosomes chez les bactéries. Ces travaux sont publiés dans la revue Cell Systems.

    plusPour en savoir plus

  •   Accueil de scolaires pour la fête de la science

    Le 16 octobre dernier, le LBME et le LMGM ont accueilli des élèves de terminales scientifiques pour une découverte originale du monde de la recherche. Au programme de cette journée : mini-conférences et 13 ateliers pratiques différents, animés par des chercheurs, des ingénieurs, des techniciens, et des étudiants en thèse des deux laboratoires. Une belle expérience humaine et scientifique !

  •   Jean-Pierre Claverys, du Laboratoire de Microbiologie et Génétique Moléculaire (LMGM) est le lauréat 2013 du Prix Jaques Piraud de la Fondation Recherche Médicale (1).

    Ce prix qui lui a été remis le 25 novembre dernier, récompense sa contribution remarquable dans le domaine des maladies infectieuses.

    plusPour en savoir plus

    plusSuite ...

  •   Internalisation de l’ADN transformant dans la zone équatoriale des pneumocoques

    La bactérie Streptococcus pneumoniae, aussi connue sous le nom de pneumocoque, est capable d'intégrer des séquences d'ADN exogènes dans son propre génome, au cours d'un processus appelé « transformation génétique ». A la différence du modèle Bacillus subtilis, l'internalisation de l'ADN transformant chez le pneumocoque se fait dans la zone équatoriale des cellules. Ce résultat publié dans PLoS Pathogens a été obtenu par des chercheurs de l'équipe dirigée par J.P. Claverys et P. Polard au Laboratoire de microbiologie et de génétique moléculaires (LMGM, CNRS/Université Toulouse III - Paul Sabatier).

  •   Ségrégation des chromosomes chez les bactéries

    La ségrégation des chromosomes est une étape clé de la division cellulaire. Elle permet en effet d'obtenir deux cellules filles rigoureusement identiques, renfermant l'intégralité du matériel génétique de la cellule mère. Chez les bactéries, la ségrégation des chromosomes est loin d'être aléatoire. Elle se fait au contraire de manière ordonnée et orientée, grâce à l'intervention de plusieurs acteurs protéiques. Ce résultat a été publié dans PNAS par l'équipe dirigée par F. Cornet au Laboratoire de microbiologie et génétique moléculaires (LMGM, CNRS/Université Toulouse III - Paul Sabatier).

    plusPour en savoir plus

  •   DprA, une protéine qui contrôle l'état de compétence chez le pneumocoque

    La bactérie Streptococcus pneumoniae, aussi connue sous le nom de pneumocoque, est capable d'intégrer des séquences d'ADN exogènes dans son génome. Ce processus de « transformation génétique » nécessite l'induction d'un état physiologique transitoire appelé « compétence ». Le rôle de la protéine DprA dans l'extinction de cette compétence vient d'être documenté par l'équipe 'Transformation du Pneumocoque' du Laboratoire de Microbiologie et de Génétique Moléculaires (LMGM, CNRS/Université Toulouse III - Paul Sabatier), en collaboration avec des chercheurs de l'Institut Micalis de l'INRA de Jouy en Josas. Ces travaux ont fait l'objet d'une publication dans la revue PNAS.

    plusPour en savoir plus

  •   L'équipe dirigée par J.P. Claverys et P. Polard

    travaillant sur la bactérie Streptococcus pneumoniae, pathogène humain majeur également connu sous le nom de pneumocoque, a établi que la méthylase DpnA, spécifique de l'ADN simple brin, jouerait un rôle clé dans la transformation génétique de cette bactérie. Elle serait responsable de la diversification du génome de la moitié des souches présentes dans la nature.

    plusPour en savoir plus

 

Nouveaux membres :

 

Calum JOHNSTON, Chargé de Recherche, CNRS dans l'équipe POLARD

Raffaele IEVA, Chargé de Recherche, CNRS dans l'équipe IEVA

 

 

MLST: This site hosts the two MultiLocus Sequence Typing (MLST) schemes developed for Lactococcus lactis.

 



ISFinder: This database provides a list of insertion sequences isolated from eubacteria and archae .

 


ABCdb : une base de données sur les ABC transporteurs

 

 

T4-type Phage Genome Website

 
 

 

 


 

Annuaires

Webmail SOGo

Rechercher
Sur le WEB du CNRS


Laboratoire de Microbiologie
et Génétique Moléculaires
UMR 5100