Le CNRS
L'INSB
Autres sites CNRS

 

 
  Accueil >Equipes > Carpousis
 

Dégradations Constitutive et Régulée des ARN messagers

 

 

 

Localisation membranaire de la protéine de fusion RNase E - GFP chez E. coli

 

Le métabolisme d’ARN chez les procaryotes inclut de nombreux processus dont la dégradation de l’ARN messager, les modifications post-transcriptionnelles de l’ARN et l'assemblage de complexes ribonucléoprotéiques. E. coli a été le premier organisme où le mécanisme de la dégradation des ARNm a été élucidé. Nos études se focalisent sur la RNase E, une endoribonucléase conservée chez les bactéries Gram négatif, qui fait partie d'un grand complexe macromoléculaire appelé dégradosome d'ARN. La RNase E est au centre d'un réseau de régulation post-transcriptionnelle de l'expression génique impliquant des protéines de liaison à l’ARN et des ARN non-codants qui affectent l'initiation de la traduction et la dégradation de l'ARNm. En 2008, nous avons montré que la RNase E est localisée à la périphérie de la cellule et est liée à la membrane cytoplasmique interne. Notre groupe étudie actuellement le rôle physiologique de la compartimentation de la RNase E en utilisant des approches complémentaires. Nous étudions également l'évolution de la RNase E et de ses partenaires protéiques dans tout le royaume bactérienne.

Organisme étudié :

Escherichia coli

Mots clés :

Ribonucléase ; Dégradation et maturation des ARN ; Régulation post-transcriptionnelle de l’expression des gènes ; ARN régulateurs non-codants ; Machineries moléculaires ; Organisation spatio-temporelle de la cellule ;

 

 

 


 

Annuaires

Webmail SOGo

Rechercher
Sur le WEB du CNRS


Laboratoire de Microbiologie
et Génétique Moléculaires
UMR 5100