Le CNRS
L'INSB
Autres sites CNRS

 

 
 
 

Le Laboratoire de Microbiologie et Génétique Moléculaires

UMR 5100

 

Le Laboratoire de Microbiologie et Génétique Moléculaires étudie les processus régissant l’organisation, l’évolution et l’expression des génomes des bactéries et des bactériophages. Nos recherches vont des molécules uniques aux cellules vivantes bactériennes et à leurs interactions avec l’environnement, et reposent sur la génétique moléculaire, la biochimie, la génomique et la bioinformatique. Les bactéries et les phages que nous étudions sont des organismes modèles intéressants aussi bien pour la recherche fondamentale que pour les applications dans les domaines des biotechnologies, de l’industrie alimentaire et de la santé.

 

Le Laboratoire de Microbiologie et Génétique Moléculaires soutient l’initiative "Sciences en marche"
Sciences en marche

 

Actualités Archives

 
  •   Un modèle inédit du mécanisme de ségrégation active des chromosomes bactériens

    L’équipe de Jean-Yves Bouet au Laboratoire de microbiologie et génétique moléculaires (LMGM), en collaboration avec des équipes du Centre de biochimie structurale (CBS, Montpellier) et du Laboratoire Charles Coulomb (LCC, Montpellier), révèle le mécanisme d’assemblage dynamique et de confinement de l’appareil de ségrégation des chromosomes chez les bactéries. Ces travaux sont publiés dans la revue Cell Systems.

    plusPour en savoir plus

  •   Accueil de scolaires pour la fête de la science

    Le 16 octobre dernier, le LBME et le LMGM ont accueilli des élèves de terminales scientifiques pour une découverte originale du monde de la recherche. Au programme de cette journée : mini-conférences et 13 ateliers pratiques différents, animés par des chercheurs, des ingénieurs, des techniciens, et des étudiants en thèse des deux laboratoires. Une belle expérience humaine et scientifique !

  •   Jean-Pierre Claverys, du Laboratoire de Microbiologie et Génétique Moléculaire (LMGM) est le lauréat 2013 du Prix Jaques Piraud de la Fondation Recherche Médicale (1).

    Ce prix qui lui a été remis le 25 novembre dernier, récompense sa contribution remarquable dans le domaine des maladies infectieuses.

    plusPour en savoir plus

    plusSuite ...

  •   Internalisation de l’ADN transformant dans la zone équatoriale des pneumocoques

    La bactérie Streptococcus pneumoniae, aussi connue sous le nom de pneumocoque, est capable d'intégrer des séquences d'ADN exogènes dans son propre génome, au cours d'un processus appelé « transformation génétique ». A la différence du modèle Bacillus subtilis, l'internalisation de l'ADN transformant chez le pneumocoque se fait dans la zone équatoriale des cellules. Ce résultat publié dans PLoS Pathogens a été obtenu par des chercheurs de l'équipe dirigée par J.P. Claverys et P. Polard au Laboratoire de microbiologie et de génétique moléculaires (LMGM, CNRS/Université Toulouse III - Paul Sabatier).

  •   Ségrégation des chromosomes chez les bactéries

    La ségrégation des chromosomes est une étape clé de la division cellulaire. Elle permet en effet d'obtenir deux cellules filles rigoureusement identiques, renfermant l'intégralité du matériel génétique de la cellule mère. Chez les bactéries, la ségrégation des chromosomes est loin d'être aléatoire. Elle se fait au contraire de manière ordonnée et orientée, grâce à l'intervention de plusieurs acteurs protéiques. Ce résultat a été publié dans PNAS par l'équipe dirigée par F. Cornet au Laboratoire de microbiologie et génétique moléculaires (LMGM, CNRS/Université Toulouse III - Paul Sabatier).

    plusPour en savoir plus

  •   DprA, une protéine qui contrôle l'état de compétence chez le pneumocoque

    La bactérie Streptococcus pneumoniae, aussi connue sous le nom de pneumocoque, est capable d'intégrer des séquences d'ADN exogènes dans son génome. Ce processus de « transformation génétique » nécessite l'induction d'un état physiologique transitoire appelé « compétence ». Le rôle de la protéine DprA dans l'extinction de cette compétence vient d'être documenté par l'équipe 'Transformation du Pneumocoque' du Laboratoire de Microbiologie et de Génétique Moléculaires (LMGM, CNRS/Université Toulouse III - Paul Sabatier), en collaboration avec des chercheurs de l'Institut Micalis de l'INRA de Jouy en Josas. Ces travaux ont fait l'objet d'une publication dans la revue PNAS.

    plusPour en savoir plus

  •   L'équipe dirigée par J.P. Claverys et P. Polard

    travaillant sur la bactérie Streptococcus pneumoniae, pathogène humain majeur également connu sous le nom de pneumocoque, a établi que la méthylase DpnA, spécifique de l'ADN simple brin, jouerait un rôle clé dans la transformation génétique de cette bactérie. Elle serait responsable de la diversification du génome de la moitié des souches présentes dans la nature.

    plusPour en savoir plus

  •   Emeritat de M. Chandler

    Le LMGM organise un mini-symposium pour célébrer l'Eméritat de Mick Chandler qui débutera en septembre 2013. Le meeting se déroulera les mercredi 12 et jeudi 13 juin 2013 dans la salle de conférences de l'IBCG. Il comprendra des présentations scientifiques et non scientifiques, ainsi qu'un buffet-repas le jeudi midi à l'IBCG. Pour vous inscrire et obtenir plus d'informations, veuillez s'il vous plait utiliser notre page web avant le 15 Avril 2013.

  •   L'équipe dirigée par Pierre Genevaux

    a identifié la protéine Rki, qui est codée par un gène ORFan de bactériophage. Cette protéine virale est capable de cibler et d'inactiver spécifiquement le chaperon multifonctionnel HSP70 qui contrôle des mécanismes essentiels chez l'organisme hôte, comme la réponse au stress. Ce phénomène de détournement, hautement toxique pour la bactérie infectée, favorise la prolifération du virus. Détaillés dans la revue PLoS Genetics, ces résultats ont été obtenus par des chercheurs du Laboratoire de microbiologie et génétique moléculaires (LMGM, CNRS/Université Toulouse III – Paul Sabatier), de l'Institut de pharmacologie et de biologie structurale (IPBS, CNRS/Université Toulouse III – Paul Sabatier) et de l'Université de Genève en Suisse.

    plusPour en savoir plus

  •   Une fenêtre d'opportunité pour contrôler la transposition

    Des chercheurs du Laboratoire de microbiologie et de génétique moléculaires (CNRS/Université Paul Sabatier Toulouse) viennent de montrer qu’il existe, chez la bactérie, une "fenêtre d’opportunité" au cours de laquelle la transposase peut devenir apte à assurer le déplacement d’éléments mobiles dans le génome. Ce mécanisme, détaillé dans un article publié le 23 décembre 2011 dans Molecular Cell, régule efficacement le phénomène de transposition, en faisant intervenir un partenaire insoupçonné : le ribosome.

    plusPour en savoir plus

  •   L'équipe dirigée par Jean-Pierre Claverys et Patrice Polard

    a documenté le rôle de la protéine de fixation à l'ADN simple brin SsbB dans la transformation génétique du pneumocoque, baptisé Streptococcus pneumoniae en 1974. Cette protéine serait particulièrement importante pour la diversification du génome de cette espèce bactérienne. Ces travaux ont été publiés le 30 juin 2011dans PLoS Genetics.

  •   L'équipe dirigée par Pierre Genevaux

    a identifié chez le bacille de Koch, responsable de la tuberculose, un nouveau système de toxine-antitoxine, le système TAC, contrôlé par un troisième acteur : le chaperon Rv1957. Ces travaux ont été publiés le 2 mai 2011 dans PNAS.

    plusPour en savoir plus

 

Nouveaux membres :

 

Peter REDDER, Professeur, UPS dans l'équipe REDDER

Manuel CAMPOS, Post-Doctorant dans l'équipe CORNET

Calum JOHNSTON, Chargé de Recherche, CNRS dans l'équipe POLARD

Raffaele IEVA, Chargé de Recherche, CNRS dans l'équipe IEVA

David DE LEMOS, Doctorant dans l'équipe POLARD

Emeline VERNHES, Post-Doctorant dans l'équipe POLARD

Ignacio GONZALEZ, Chargé de Recherche, CNRS dans l'équipe CARPOUSIS

Cecile ALBENNE, Maître de Conférences, UPS dans l'équipe IEVA

Camille PEYRE, Stagiaire dans l'équipe CORNET

Céline PÉLISSIER, Adjoint technique, UPS dans l'équipe REDDER

David RANAVA, Post-Doctorant dans l'équipe IEVA

Gladys MUNOZ, Technicien, CNRS dans l'équipe REDDER

DONNA-JOE BIGOT, Assistant Ingénieur, CNRS dans l'équipe GENEVAUX

 

 

MLST: This site hosts the two MultiLocus Sequence Typing (MLST) schemes developed for Lactococcus lactis.

 



ISFinder: This database provides a list of insertion sequences isolated from eubacteria and archae .

 


ABCdb : une base de données sur les ABC transporteurs

 

 

T4-type Phage Genome Website

 
 

 

 


 

Annuaires

Webmail

Rechercher
Sur le WEB du CNRS


Laboratoire de Microbiologie
et Génétique Moléculaires
UMR 5100